La fabrique de géants – Anthony GORMLEY – Galerie THADDAEUS ROPAC – PANTIN

Vous connaissez les MOAÏS, ces statues géantes de l’ILE de PÂQUES. Leur origine est mystérieuse. Elles sortent, naturellement, du sol volcanique de cette ile éloignée de 4 000 kilomètres des terres habitées.

© MOAÏS - SAM PORTER pour http://www.mysteresdumonde.fr
© MOAÏS – SAM PORTER pour http://www.mysteresdumonde.fr

À PANTIN,  Anthony GORMLEY est passé à « l’élevage industriel » de géants, en installant une magnanerie dans la Galerie THADDAEUS ROPAC. Anthony GORMLEY, est un sorcier. Dans une première salle, il a installé sa cage magique : MATRIX II. Impénétrable en apparence, cette structure absorbe les visiteurs, les découpe, les fait disparaître.

MATRIX II © Charles DUPRAT Galerie THADDAEUS ROPAC 2015
MATRIX II © Charles DUPRAT Galerie THADDAEUS ROPAC 2015

Le soir venu, Antony GORMLEY contemple son tableau de chasse.

A. GORMLEY devant MATRIX II © Charles DUPRAT Galerie THADDAEUS ROPAC 2015
A. GORMLEY devant MATRIX II © Charles DUPRAT Galerie THADDAEUS ROPAC 2015

Il dépose ses prises dans une seconde salle : Expansion Fiel. Lors de notre visite, le 31 mars 2015, soixante de ses proies étaient en cours de métamorphose. Les chrysalides sont en tôle d’acier Corten. Les formes humaines sont reconnaissables, mais déformées, boursouflées. Si l’on pouvait ouvrir l’un de ces cocons sombres et anguleux, le spectacle serait probablement monstrueux.

Expansion FIELD © Charles DUPRAT Galerie THADDAEUS ROPAC 2015
Expansion FIELD © Charles DUPRAT Galerie THADDAEUS ROPAC 2015

 Certaines créatures sont venues à maturité. Elles se sont échappées de la deuxième salle pour se regrouper dans une troisième. Seize géants attendent paisiblement. Ils sont indifférents à notre approche. Leur silhouette reste humaine mais, lorsqu’on les fixe ou les détaille, on ne perçoit plus qu’une superposition de blocs, de parallélépipèdes : le second corps (Second Body).

© Charles DUPRAT Galerie THADDAEUS ROPAC 2015
© Charles DUPRAT Galerie THADDAEUS ROPAC 2015

Une de ces créatures – plus petite que les autres, profitant sans doute d’une porte dérobée, s’est échappé dans le jardin.

© Connaissance des arts & Galerie ROPAC
© Connaissance des arts & Galerie ROPAC

 Antony GORMLEY va-t-il relâcher ses créatures ? En 1997, il en avait libéré à CUXHAVEN (ANOTHER PLACE). Cent hommes de fer, regroupés au bout de la piste d’atterrissage s’étaient ensuite égayés jusqu’à la mer du Nord, pour s’y noyer.

ANOTHER PLACE - CUXHAVEN - @ Helmut KUNDE – publié sur le site d’Antony GORMLEY
ANOTHER PLACE – CUXHAVEN – @ Helmut KUNDE – publié sur le site d’Antony GORMLEY

 En aout 2010, cent autres golems se dispersaient dans les montagnes du VORARLBERG (HORIZON FIELD). Le sortilège de GORMLEY les firent se disperser partout, mais toujours à l’altitude exacte de 2 039 mètres. Ils y restèrent, immobiles sous le soleil ou dans la neige, pour disparaître en avril 2012.

Horizon field – LECH – 2019 © Gérard GERIN
Horizon field – LECH – 2019 © Gérard GERIN

A part cela, l’antre du sorcier, la galerie ROPAC à PANTIN est cachée 69 avenue du Général LECLERC. Proche de la mairie et de la piscine (1937 monument historique). Blottie entre le viaduc ferroviaire et le cimetière parisien).

Le lieu est discret : il s’y passe des choses magiques. Je vous donne les coordonnées : 48°53’58’’ de latitude Nord et 2°24’30’’ de longitude Est. D’autres sabbats s’annoncent, souvenez-vous du chemin.

Antony GORMLEY : SECOND BODY – Galerie THADDEUSROPAC : http://ropac.net/

Site de l’artiste : http://www.antonygormley.com/


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s